Lumière

JNov,2018

Le festival “Lumières nordiques” fait étape au musée des Beaux-Arts rouennais du 14 septembre 2018 au 6 janvier 2019 et c’est à voir gratuitement !

Déjà cinq mois que le festival “Lumières nordiques” anime toute la Normandie. Ce parcours photographique propose de faire le tour de la jeune création photo venue du grand Nord. Le principe est simple : un lieu, un artiste. Ainsi, l’abbaye de Jumièges a accueilli la Finlande dès avril 2018, le centre d’Art contemporain de Saint-Pierre-de-Varengeville a exposé le Norvégien Rune Guneriussen de juin à septembre dernier.

C’est donc au tour de Rouen de se mettre à l’heure scandinave. La Suédoise Annica Karlsson Rixonest à l’honneur au musée des Beaux-Arts du 14 septembre 2018 au 6 janvier 2019. Sa spécialité : s’inspirer de toiles pour les recréer en photographies. Au sein des Beaux-Arts rouennais, la photographe a trouvé matière pour réaliser une installation originale, à découvrir dans le cabinet sud.

Annica Karlsson Rixon a travaillé à partir de la toile du XIXe siècle d’Evariste-Vital Luminais, “Les Énervés de Jumièges”. Le peintre y représente 2 princes à la dérive sur une embarcation de fortune. La Suédoise reprend la même idée, mais en évoquant les migrations et les populations réfugiées qui risquent leurs vies en mer.

Son travail est donc à découvrir jusqu’au 6 janvier 2019, au sein des collections permanentes. “Lumières nordiques” aura encore une étape au Havre mettant à l’honneur le Danemark avec le travail de Trine Sønedergaard, qui sera présenté au Muma du 13 octobre 2018 au 27 janvier 2019.


Informations pratiques

Exposition “Lumières nordiques”, Annica Karlsson Rixon

Musée des Beaux-Arts, esplanade Marcel-Duchamp

Du vendredi 14 septembre 2018 au dimanche 6 janvier 2019

Ouvert tous les jours, sauf le mardi, les 1er et 11 novembre et le 25 décembre 2018

Rens. : www.lumieresnordiques.com et mbarouen.fr

(crédit : “Océan de traces” – Annica Karlsson Rixon)

ondiale).